Cinéma, Musique

Fantasia en notes et en images

March 7, 2014

fantasiaOn continue dans la thématique Disney, et on s’intéresse maintenant à… Fantasia !

Contrairement à beaucoup de monde, je n’ai pas découvert Fantasia toute petite, mais à l’adolescence. J’avais été fascinée par la qualité de l’animation (le dessin animé a été produit en 1940 ! À la main !), et la manière dont toutes les séquences illustraient à merveille la musique qui les accompagnaient. Je l’ai revu plusieurs fois, toujours avec le même plaisir, en privilégiant certains séquences (aah, les petits champignons chinois, les fleurs cosaques, les centaures ♥).

La semaine dernière, j’ai eu l’opportunité de pouvoir assister à un spectacle qui réunissait un peu tout ce que je pouvais rêver : un ciné-concert, où un orchestre national joue les partitions classiques de Fantasia… pendant que les images du dessin animé (et de sa suite, parue en 2000) défilent sur un écran géant derrière eux.  J’ai trépigné toute la semaine précédant le concert. Arrivée sur place avec une amie, je devais être bien plus excitée que tous les petits bouts autour de moi. Mais je m’en fichais, parce que le résultat est tout simplement grandiose.

Le niveau technique est élevé : les musiciens doivent être en parfait synchronisme avec les images. La tâche du chef d’orchestre est donc rude ! Pendant certains morceaux, je ne savais où regarder. L’écran, les musiciens, l’écran, le public, captivé, les musiciens, aussi captivés… J’ai eu des frissons pendant certaines parties, éprouvé de la nostalgie (mon passé de musicienne s’est réveillé en voyant les partitions de percussions), et suis tout simplement retombée en enfance. Toute la salle a dû subir le même effet : les mômes, à quelques exceptions près (oui, petite larve chouinante à côté de moi, je parle de toi !), étaient sages comme des images et ouvraient de grands yeux émerveillés. Les adultes les accompagnant n’en menaient pas plus large. Les deux heures, intenses, sont passées à une vitesse fulgurante.

Un petit reportage et extrait du concert :

J’espère que l’expérience sera renouvelée, et ce de manière plus régulière : je n’imagine pas plus beau moyen pour faire découvrir la musique aux tout-petits, et partager l’émerveillement de ce dessin animé avec ses proches. Si le concept vous intéresse, sachez que l’Orchestre National de Lille remet ça au mois de mai, cette fois-ci avec les bandes originales des films de Spielberg composées par John Williams. 🙂

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Les petits plaisirs d'octobre - Lucky MessLucky Mess October 31, 2017 at 12:49 pm

    […] un ciné-concert d’extraits de Fantasia et Fantasia 2000. J’avais déjà assisté à un ciné-concert de Fantasia à Lille, mais le plaisir était le même, voire décuplé, de redécouvrir toutes ces émotions quelques […]

  • Leave a Reply