Littérature, Mots, Reviews

Elizabeth is missing

February 17, 2015

Lors de l’un de mes petits craquages librairies de la semaine dernière, j’ai emporté ce livre, Elizabeth is missing d’Emma Healey, dont je n’avais pas entendu parler, mais dont le résumé m’a vite intriguée.

Elizabeth a disparu. Maud ne cesse de retrouver des bouts de papier dans ses poches, avec ce simple message. Elizabeth a disparu. Le plus troublant : c’est sa propre écriture. Mais elle ne se souvient pas avoir écrit ces mots. Maud ne se souvient d’ailleurs plus de grand-chose ces derniers temps. Elle ne se souvient plus de l’heure, ni si elle a mangé ni si sa fille est venue la voir. Ce qu’elle sait, en revanche, c’est qu’elle n’a pas vu sa vieille amie Elizabeth depuis longtemps. Trop longtemps. Lorsqu’elle tente d’alerter ses proches, elle a droit à des sourires indulgents, personne ne la prend au sérieux, elle est septuagénaire et on la traite comme une enfant de 4 ans. Malgré tout, Maud est de plus en plus persuadée que quelque chose est arrivé à Elizabeth. De la même façon que quelque chose est arrivé, cinquante ans plus tôt, à sa propre sœur aînée, Sakey, dont la disparition ne fut jamais élucidée. Maud ferait-elle un transfert inconscient ? Confondrait-elle le passé et le présent ? Mais n’y a-t-il pas tout autant de mystères autour d’elle aujourd’hui qu’à l’époque ? Maud va bientôt devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé… et sur son présent. (résumé tiré du site de l’éditeur français)

Très souvent présenté comme un thriller, ce roman est surtout et avant tout une plongée dans l’esprit d’une vieille dame atteinte de la maladie d’Alzheimer et de démence. De ce point de vue, l’écriture est assez remarquable : il n’est pas forcément évident de rendre compte de la maladie du point de vue de celui qui la subit. Ainsi, le cheminement de pensée de Maud, ses oublis et son désarroi sont magnifiquement retranscrits par Emma Healey, qui n’avait que 28 ans au moment de l’écriture et de la parution de ce roman. Les allers-retours entre présent et passé restent assez organiques, et l’on comprend très bien les  actes et pensées de Maud, contrairement à son entourage.

Terrifiée par cette maladie et par l’idée de pouvoir, un jour, perdre tous mes souvenirs, j’ai été particulièrement touchée par certains passages et par l’influence du passé sur le présent. On reste impuissants face à cette héroïne fragile et déterminée, qui devient un narrateur de moins en moins fiable au fur et à mesure du roman. On se surprend ainsi à imaginer quelles peuvent être les ellipses et passages passés sous silence, et on ne peut que comprendre les actions de la fille de Maud, dont la tristesse et l’impuissance sont également magnifiquement dépeintes.

J’ai été plus qu’agréablement surprise par ce roman, et ce même si la lecture pouvait parfois être difficile, tant cette maladie me fait peur et me frustre. Si j’ai aimé la résolution de ses intrigues, mon coup de cœur reste vraiment pour la narration et pour le dessin de ce personnage principal vacillant, perdu, et cependant tellement fort. Une très jolie découverte, et un regard un peu triste mais bien dessiné sur le temps qui passe.

Elizabeth is missing, d’Emma Healey.
Traduction française : L’Oubli, aux éditions Sonatine

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Books and Socks February 17, 2015 at 9:53 pm

    J’ai trouvé la couverture jolie alors je passe par ici ! L’histoire me plait pas mal aussi, tu pourrais me dire quel niveau il faut avoir pour lire ce livre en VO ? J’ai un très bon niveau mais comme je l’ai pas sous la main, je peux pas le feuilleter pour voir si ça se lisait fluidement (oui ce mot n’existe pas mais bon…) ou pas ?
    En tout cas merci pour la découverte, je suis super curieuse maintenant !

    Marion

    • Reply Charlie February 18, 2015 at 10:00 am

      Je dirais que c’est intermédiaire : c’est un poil plus soutenu que les romans young adult à la John Green ou Hunger Games, mais moins compliqué qu’un Dickens. Si tu estimes avoir un bon niveau d’anglais, ça devrait aller. 🙂 Je n’ai ouvert mon dictionnaire que pour connaître quelques noms précis de plantes ou d’arbres, le reste se lit tout seul. J’espère que le livre te plaira !

      • Reply Books and Socks February 18, 2015 at 9:14 pm

        Merci pour ta réponse 🙂 (et ton blog bien sympa, mon chéri m’a fait fermé la page parce qu’il y avait trop de lego et qu’il était jaloux mais bon aha)

        En effet, je devrais gérer le niveau, donc parfait, je vais pouvoir l’acheter !

        • Reply Charlie February 19, 2015 at 12:41 pm

          Je t’en prie !
          Haha merci, pour les Lego là on fait une petite pause, on n’a plus de meubles où les disposer, on commence vraiment à être envahis. 😀

  • Reply Lectures de 2015 - Lucky MessLucky Mess January 9, 2016 at 2:44 pm

    […] me terrifie, j’ai logiquement lu des livres où des personnages perdaient leurs souvenirs (Elizabeth Is Missing, More Happy Than Not, La Mémoire […]

  • Leave a Reply