Balades, Londres, Photographie

Belgravia in Bloom

May 29, 2017

La semaine dernière, les rues de Chelsea et de Belgravia se sont retrouvées envahies de plantes et de fleurs de toutes sortes, dans le cadre de l’événement Belgravia in Bloom. En parallèle du célèbre Chelsea Flower Show, et pendant six jours, les commerces et résidents du quartier de Belgravia ont été invités à décorer leurs façades et terrasses d’installations florales. Pour pimenter un peu le challenge, et amuser les nombreux curieux et passants, ces décorations devaient tourner autour du thème de la littérature jeunesse. Vous la sentez venir, la balade printanière de folie ?

Armée d’une carte assez mal conçue, je me suis lancée avec une copine sur les traces des commerces participant à l’opération. Je m’attendais à une compétition féroce : à l’issue de ce Belgravia in Bloom, un jury décerne un prix à la meilleure installation, et les passants peuvent également voter pour leur vitrine préférée. En réalité, si certains jouent franchement le jeu pour notre plus grand plaisir, pas mal de commerces se contentent d’un vase en vitrine et de trois fleurs pour se déclarer participants, ce qui peut mener à de longues minutes de “mais où donc est cette installation qui figure sur la carte mais pas en vrai ?”.

Par contre, quand les commerçant jouent le jeu… Ca vaut vraiment le coup !

Peggy Porschen, c’est la pâtisserie chic et “in” de Belgravia, un concentré de rose, de cupcakes très appétissants et de tea times un peu clichés. J’ai dû y aller deux ou trois fois, j’y passe devant régulièrement lors de mes balades, et à chaque fois, une foule se masse devant la façade : cette boutique doit probablement être l’une des plus “instagrammables” de Londres. Alors imaginez la foule qu’il y a pu y avoir la semaine dernière, avec toutes ces décorations correspondant parfaitement à l’atmosphère du lieu…

Un peu plus loin sur Pimlico Road, les Maximonstres se sont emparés d’un fleuriste. Accroché au milieu de nombreuses fleurs, un monstre parfait se dresse, constitué de 700 feuilles, de mousse et d’osier : on a du mal à détourner le regard. Probablement mon installation coup de coeur de cette année. Don’t go, we’ll eat you up we love you so.

En continuant la balade, on tombe sur d’autres personnages, comme les demi-soeurs pas sympas de Cendrillon…

Ou la célèbre chenille qui a très faim (apparemment rebaptisée “chenille qui fait des trous” en français).

Et puis, en marge de la compétition, les organisateurs se sont amusés avec des “corners” ne dépendant pas d’une boutique, mais qui reflètent à merveille le thème de la littérature jeunesse. L’occasion de se balader dans l’univers de Beatrix Potter et dans le jardin de Mme McGregor, ou d’entrer carrément dans le pays des merveilles d’Alice, respectivement à Eaton Square et Belgrave Square. Le thème des livres pour enfants colle parfaitement à Chelsea, que j’apprends toujours un peu plus à apprivoiser, et c’est l’occasion de jeter un oeil dans l’un de ces jardins privés, dont seuls les résidents ont la clef. J’approuve complètement !


Même si rien ne pourra probablement égaler le thème de la littérature jeunesse, j’avoue avoir assez hâte de découvrir le thème et les réalisations du Belgravia in Bloom 2018…

En petit bonus, les coulisses. 🙂

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Samsha May 29, 2017 at 1:36 pm

    C’est tellement joli! J’adore! J’aimerais tant être à Londres en ce moment, merci de partager ça avec nous!

    • Reply Charlie May 29, 2017 at 5:36 pm

      C’est vrai qu’on regrette vite que toutes ces installations ne soient qu’éphémères ! Ravie que ça t’ait plu. 🙂

  • Reply Aline May 29, 2017 at 6:22 pm

    TA ROBE !!!! * . *

    C’est hyper joli ces décorations florales, c’est génial que les commerçants se prennent au jeu comme ça !
    Et tes photos aussi sont très jolies, ça a l’air d’avoir bien marché le format RAW ^^

    Merci pour cette chouette petite balade <3

    • Reply Charlie May 30, 2017 at 10:56 am

      Haha ça faisait bien deux ans que je l’avais pas portée, je l’ai ressortie du placard elle est toujours aussi cool. ^^
      Oui j’ai bien aimé l’implication de certains commerçants (y’avait d’autres vitrines bien sympas, mais alors le reflet du soleil sur les vitres faisaient qu’on ne voyait strictement rien sur les photos), certains poursuivaient l’animation dans leur magasin ou avec des offres spéciales.
      Comme tu le disais, plus jamais je ne reviens en arrière concernant le .raw. C’est tellement génial cette liberté dans la retouche !

    Leave a Reply