Écriture

Nostalgie 2.0

March 25, 2014

Je crois que peu de choses me toucheront comme l’émerveillement de mes grands-parents devant Internet, qu’ils ont depuis peu. Mon grand-père a ainsi récemment découvert Spotify, et m’explique, les yeux brillants, la manière dont il s’en sert.

“Et là, tu vois, si je tape “Georges Brassens”, paf, je peux accéder à TOUTES les chansons de Brassens ! TOUTES ! C’est formidable quand même Internet !”

J’ai juste répondu avec un sourire, mais ce que je voulais vraiment dire, papi, c’est que oui, évidemment que c’est formidable, et que nous, pauvres petits cons élevés près des PC, télés et autres outils numériques, on est habitués, blasés, on ne se rend plus compte, on trouve ça complètement normal de pouvoir constamment vérifier ses mails ou se rappeler le nom d’un film en 30 secondes, alors que non, ça n’est pas normal, et que c’est une putain de chance énorme que de pouvoir avoir accès en un clic à des milliers, des millions, des milliards d’informations sur n’importe quel sujet, de pouvoir parler à n’importe quelle heure et en direct à une personne de l’autre côté de la terre, et qu’on a le monde à portée de main, dans notre poche, mais qu’on préfère se servir de nos téléphones pour jouer avec un oiseau débile ou envoyer un snapchat éphémère. Et que ça fait du bien, de temps en temps, de remettre les choses en perspective, et de voguer de page en page, comme ça, juste pour apprendre et découvrir.

Merci papi pour le rappel, j’en avais bien besoin.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply